Soutenance de thèse de Morgan Le Chénéchal (Awareness Model for Asymmetric Remote Collaboration in Mixed Reality)

Morgan Le Chénéchal a le plaisir de vous inviter à sa soutenance de thèse qui se déroulera le jeudi 21 juillet 2016 à 10h45 à l’IRT b<>com (1219 avenue champs blancs, 35510 Cesson-Sévigné, 1er étage).

Sujet de thèse : Awareness Model for Asymmetric Remote Collaboration in Mixed Reality.

Vous pouvez vous inscrire sur https://soutenance-these-morgan-le-chenechal.eventbrite.fr

le jury est composé de :

  • Sabine Coquillart, Directeur de recherche à INRIA Grenoble, Rapporteure
  • Guillaume Moreau, Professeur à l’Ecole Centrale de Nantes, Rapporteur
  • Torsten Kuhlen, Professeur à l’Université de RWTH Aachen, Examinateur
  • Laurence Nigay, Professeur à l’Université de Grenoble, Examinatrice
  • Bruno Arnaldi, Professeur à l’INSA de Rennes, Directeur
  • Thierry Duval, Professeur à Télécom Bretagne, Co-encadrant
  • Valérie Gouranton, Maître de conférences à l’INSA de Rennes, Co-encadrante
  • Jérôme Royan, Chef de laboratoire R&D à b<>com, Co-encadrant

Résumé : « Aujourd’hui, nous assistons à l’émergence des technologies de Réalité Virtuelle (RV) et de Réalité Augmentée (RA) ainsi qu’à une forte demande de nouveaux usages, notamment dans le domaine industriel afin d’améliorer la performance de certains processus et donc leur compétitivité. De plus, les réseaux informatiques ont atteint une maturité telle que les débits proposés et la facilité de déploiement permettent l’utilisation de ces puissantes infrastructures couplée à l’emploi de technologies immersives. Dans ce contexte, être capable de collaborer à distance avec d’autres personnes peut fournir de précieuses capacités pour effectuer des tâches qui ont besoin de plusieurs utilisateurs pour être accomplies. De plus, les technologies de Réalité Mixte (RM) sont des outils intéressants pour développer de nouveaux types d’applications offrant des interactions et des possibilités de perception plus naturelles comparées aux systèmes classiques.

Dans cette thèse, nous proposons d’améliorer la collaboration distante en utilisant ces technologies de RM qui profitent de nos capacités naturelles à effectuer des tâches en environnements 3D. Premièrement, nous nous intéressons aux problèmes d’awareness et nous proposons un modèle générique capable de décrire précisément une application de RM. Dans ce modèle, chaque utilisateur peut générer différents types d’entrées et recevoir des retours de significations différentes dans le but de maintenir leur propre awareness de l’Environnement Virtuel (EV) partagé.  Deuxièmement, nous appliquons ces observations dans un contexte de guidage à distance qui implique un guide distant aidant un opérateur à réaliser une tâche de maintenance. Pour ce cas d’usage, nous proposons à l’expert d’utiliser une interface de RV pour aider l’opérateur au travers d’une interface de RA. Finalement, nous abordons la tâche de co-manipulation qui est une situation encore plus sensible vis-à-vis de l’awareness en collaboration distante. Cette tâche requiert de viser une synchronisation parfaite entre les collaborateurs pour l’accomplir efficacement. Ainsi, le système doit fournir des retours appropriés pour maintenir un haut niveau d’awareness, spécialement concernant l’activité courante des autres. »

Catégorie(s) : Soutenances de thèses et HDR Tagués avec : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


× sept = 49