Offres de thèse Orange « Simulation d’agents autonomes dans des environnements virtuels connectés »

Localisation Rennes : Orange Labs et IRISA (équipe de recherche MimeTIC)

Contacts

Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à envoyer aux contacts suivants :

Jérémy Lacoche : jeremy.lacoche@orange.com

Anthony Foulonneau : anthony.foulonneau@orange.com

Fabrice Lamarche : fabrice.lamarche@irisa.fr

Les notes des deux dernières années du candidat pourront également être demandées.

Description

Votre rôle est d’effectuer un travail de thèse sur la simulation d’agents autonomes dans un contexte d’environnements virtuels connectés : Bâtiments connectés, Smart-Home, Smart-Cities, etc.

Grâce aux outils d’éditions 3D il est aujourd’hui aisé de créer des copies virtuelles d’environnements connectés tels que les Smart-Homes et Smart-Cities. Le peuplement de ces environnements par des agents virtuels intelligents (AVI) permet de générer des données d’usages synthétiques issues des

objets connectés. Ces données peuvent permettre d’effectuer des observations et des traitements en temps réel ou a posteriori sur les usages afin de proposer des adaptations de services et des nouvelles offres. Ceci peut être réalisé par simple observation par des experts métiers afin de déterminer des adaptations de configuration mais également via des algorithmes de traitement tels que des algorithmes d’apprentissage statistique. En effet, l’une des tendances actuelles en termes de traitement de données et d’apprentissage supervisé est l’exploitation de données synthétiques. L’un des cas d’usages envisagés concerne par exemple la reconnaissance de l’activité d’un utilisateur à partir de données de capteurs non intrusifs (capteur de présence, d’ouverture de porte, etc.). Avec ce type d’approches, la véracité des données générées par le modèle de simulation est primordiale ; il faut donc s’assurer de la crédibilité et de la diversité des comportements des agents virtuels simulés.

L’objectif de cette thèse est de proposer des modèles de comportements paramétrables , assimilables à des modèles d’intelligence artificielle (IA), avec l’aide de solutions de création d’environnements virtuels informés. Ces modèles auront pour but de générer un comportement émergent (séquencement d’actions) crédible et statistiquement validable pour un ou plusieurs agents autonomes potentiellement en interaction entre eux et avec des utilisateurs réels.

Profil souhaité

  • compétences (scientifiques et techniques) et qualités personnelles souhaitées par le poste

    • C++/C#

    • Unity3D

    • Rigueur, autonomie, capacité de synthèse, Anglais.

    • Facilités de présentation et rédaction

  • formation demandée :

    • Master ou diplôme d’ingénieur dans le domaine de l’informatique

  • expériences souhaitées (stages, …) :

    • Expérience dans la création d’environnements virtuels interactifs.

    • Des travaux sur les avatars et/ou les agents autonomes seraient un plus.

    • Avoir une expérience dans un contexte recherche serait un plus (laboratoire académique ou industriel)

Objectifs

L’objectif de la thèse est de proposer des outils et des modèles permettant la création d’agents autonomes capables d’évoluer dans des environnements virtuels diversifiés. Pour atteindre cet objectif, plusieurs verrous sont à lever :

– Les solutions proposées devront permettre la génération de comportements émergents selon les diverses situations rencontrées par les agents. Une attention particulière devra être portée à la fois sur la crédibilité des comportements mais également sur leur variabilité (caractéristique intrinsèque du comportement humain). Ces deux points sont particulièrement importants puisque les résultats de simulation sont susceptibles d’être exploités par des algorithmes d’apprentissage statistique.

– Les modèles proposés devront être faciles à décrire et à superviser pour être pris en main par des développeurs et déployés dans des projets divers. La paramétrisation des agents devra pouvoir prendre en compte des caractéristiques à haut niveau (âge, genre, caractère, hobbies) qui pourront induire des variations de comportements.

– Les comportements devront être possiblement adaptables à des environnements divers. Un agent devra ainsi pouvoir être autonome dans un environnement allant de la maison à la ville entière en passant par des grands bâtiments (approche micro/macro). L’agent devra pouvoir s’adapter à la dynamique des environnements qui pourront être peuplés par d’autres humanoïdes mais également par des véhicules, par des robots, etc.

– Il sera demandé de déterminer s’il est possible d’exploiter des données d’utilisateurs réels afin de paramétrer les comportements des agents autonomes mais également pour vérifier leur crédibilité.

L’utilisation de la réalité virtuelle pourra être un moyen d’observer les comportements d’utilisateurs réels dans des environnements virtuels divers.

Informations pratiques

Offre de thèse Cifre

Salaire : ~30-35K annuel

Pour plus d’information sur le salaire et autres avantages : https://orange.jobs/site/en-phd/index.htm#content

Références

1] Rozenn Bouville, Valerie Gouranton, Thomas Boggini, Florian Nouviale, and Bruno Arnaldi. #FIVE : High-level components for developing collaborative and interactive virtual environments. In Software Engineering and Architectures for Realtime Interactive Systems (SEARIS), pages 33{40.IEEE, March 2015.

[2] G Claude, V Gouranton, R Bouville Berthelot, and B Arnaldi. Short Paper: #SEVEN, a Sensor Effector Based Scenarios Model for Driving Collaborative Virtual Environment. ICAT-EGVE, International Conference on Articial Reality and Telexistence, Eurographics Symposium on Virtual Environments, page 4, 2014.

[3] Barot, C. (2014). Scénarisation d’environnements virtuels. Vers un équilibre entre contrôle, cohérence et adaptabilité. PhD thesis,

[4] Kang, Y., & Tan, A. H. (2013, August). Self-organizing cognitive models for virtual agents. In International Workshop on Intelligent Virtual Agents (pp. 29-43). Springer, Berlin, Heidelberg.

[5] Darty, K., Saunier, J., & Sabouret, N. (2014, August). Agents behavior semi-automatic analysis through their comparison to human behavior clustering. In International Conference on Intelligent Virtual Agents (pp. 154-163). Springer, Cham.

[6] Olivier, A. H., Bruneau, J., Cirio, G., & Pettré, J. (2014). A virtual reality platform to study crowd behaviors. Transportation Research Procedia, 2, 114-122.

[7] Lamarche, F., & Donikian, S. (2002, July). Automatic orchestration of behaviours through the management of resources and priority levels. In Proceedings of the first international joint conference on Autonomous agents and multiagent systems: part 3 (pp. 1309-1316). ACM.

[8] Jorgensen, C. J., & Lamarche, F. (2014). Space and time constrained task scheduling for crowd simulation.

Catégorie(s) : Emploi et carrière, Offres d'emplois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


trois + 7 =